Les manchettes du député

26
janvier


PLUS DE PLACES MOINS CHÈRES POUR LES ENFANTS DU QUÉBEC

Mont-Laurier, Rivière-Rouge, Mont-Tremblant, le 26 janvier 2018 – Le chef de l’opposition officielle, Jean François Lisée, et la porte-parole en matière de famille, Véronique Hivon, accompagnés du conseiller spécial à l’enfance et à la famille, Camil Bouchard, ont dévoilé cette semaine des engagements pour l’égalité des chances, la réussite éducative des enfants ainsi que l’allégement du fardeau financier des familles.

« Le Parti Québécois au pouvoir a offert aux parents québécois la meilleure politique familiale en Amérique du Nord. Nous voulons aller plus loin en ce sens. En abolissant la taxe famille, soit en revenant au tarif unique, nous réitérons notre engagement clair envers les services de garde éducatifs de qualité, au premier plan les centres de la petite enfance, les CPE, un réseau reconnu unanimement pour sa qualité. Pour nous, les services de garde, ce n’est pas un modèle d’affaires; c’est un moyen de faire grandir notre société, de donner toutes les chances à nos tout-petits », a déclaré Jean François Lisée.

EN BREF

Un gouvernement du Parti Québécois mettra en place quatre mesures visant à faciliter l’accès aux services de garde éducatifs et à alléger le fardeau fiscal des familles :

Abolition de la taxe famille : retour à un tarif unique de 8,05 $ pour le premier enfant dans les CPE et les services déjà subventionnés et de 4 $ pour le deuxième enfant. Ce sera gratuit pour le troisième et les suivants.

  • Allégement des tarifs pour les familles éligibles au crédit d’impôt pour solidarité. Plus de 85 000 enfants seront visés par cette mesure. 

  • Accès sans frais pour les familles dont le revenu est inférieur à 34 000 $.

  • Création accélérée de places en CPE.

Abolition de la taxe famille

« Le choc causé par la taxe famille a été ressenti par de nombreux parents de la classe moyenne. En abolissant cette taxe, ce sont 130 millions de dollars qui retourneront dans leurs poches. Nous rétablirons un tarif unique à 8,05 $. Pour un deuxième enfant, le tarif sera à 4 $ par jour. À partir du troisième enfant, nous instaurerons la gratuité. Les familles ont subi de nombreuses augmentations de tarifs de toutes sortes sous le gouvernement libéral; il faut leur donner de l’oxygène. Afin de répondre à la demande, nous accélérerons également le développement de places en CPE », a ajouté Véronique Hivon.

L’égalité des chances est essentielle. Chaque enfant doit avoir toutes les chances de son côté, peu importe le milieu d’où il vient. Il doit avoir tous les outils en main dès son arrivée à l’école afin de favoriser sa réussite. « C’est l’engagement que nous prenons et c’est pourquoi je suis fier de faire partie de cette équipe : afin de présenter le meilleur plan possible pour les enfants et les familles du Québec », a conclu le député Sylvain Pagé.

, ,