Communiqués de presse

14
juin
Gestion de l'offre
Il est urgent de soutenir les agriculteurs du Québec

Mont-Laurier, Rivière-Rouge, Mont-Tremblant le 14 juin 2018 – Le député de Labelle, Sylvain Pagé, dénonce le fait que le Parti libéral et la Coalition Avenir Québec ne soutiennent pas les producteurs laitiers et les agriculteurs du Québec. Alors que les attaques protectionnistes américaines se multiplient, le Parti Québécois se porte à la défense de notre agriculture, refusant tout compromis relativement à la gestion de l’offre et aux produits laitiers québécois.

 EN BREF

  •  En refusant de défendre la gestion de l’offre dans sa forme actuelle, le PLQ et la CAQ abandonnent les producteurs laitiers et les agriculteurs du Québec et affaiblissent notre rapport de force face aux États-Unis.
  • L’industrie laitière québécoise a déjà fait suffisamment de compromis, elle a besoin de soutien de la part de ses élus.
  • Un gouvernement du Parti Québécois protégera le modèle des fermes familiales et la qualité de nos produits alimentaires.

 « Au moment où Donald Trump nous impose une guerre commerciale, il est incompréhensible que des partis politiques qui aspirent gouverner le Québec envoient le message qu’ils sont prêts à accepter que les agriculteurs servent de monnaie d’échange en refusant de fermer la porte à d’éventuelles concessions dans la gestion de l’offre, alors que la pérennité de notre production laitière en dépend. Soulignons que cette industrie a déjà fait les frais des deux dernières rondes de négociation de libre-échange; à l’heure actuelle, les producteurs sont aux prises avec un manque à gagner de 30 000 $ par année, en moyenne », a rappelé Sylvain Pagé.

Le député s’inquiète, car tout indique que de nouveau, les fermes laitières du Québec et nos producteurs ne feront pas le poids face aux attaques des États-Unis contre notre système de gestion de l’offre. « Le Canada a fait son choix : les autres provinces avant le Québec. Souvenons-nous qu’il a déjà sacrifié les fromagers québécois au profit du bœuf de l’Ouest et ce, avec la complicité du Parti libéral et l’appui de la CAQ. Et les Américains, qui ont déjà bénéficié de certaines largesses d’Ottawa quant aux importations laitières, en veulent toujours davantage. Résultat : on peut s’attendre à des ravages, à ce que les producteurs laitiers québécois soient abandonnés », a-t-il poursuivi.

Les Québécois peuvent par ailleurs constater que la CAQ suit le mauvais exemple du Parti libéral : elle refuse que le Québec parle d’une seule voix pour s’opposer aux augmentations des quotas d’importation de lait étranger. « À preuve, le refus des deux partis d’appuyer notre motion à cet effet déposée le 12 juin dernier », a ajouté Sylvain Pagé.

La CAQ est-elle crédible lorsqu’elle tente de défendre les agriculteurs? « On peut en douter, car elle a de plus en plus de difficulté à camoufler son discours anti-gestion de l’offre, que portent certains de ses candidats. Les Québécois sont fiers de leurs fermes familiales et de la qualité de leurs produits alimentaires; ils souhaitent que leurs représentants défendent bec et ongles nos agriculteurs et la gestion de l’offre dans sa forme actuelle. Ces gens travaillent trop fort pour les laisser tomber et c’est l’engagement que nous prenons », a conclu Sylvain Pagé.

, , , ,

30
mai
UNE HUITIÈME PARTICIPATION AU 1000 KM À VÉLO DU GRAND DÉFI PIERRE LAVOIE POUR LE DÉPUTÉ DE LABELLE

Mont-Laurier, Rivière-Rouge, Mont-Tremblant, le 30 mai 2018- Pour une huitième année consécutive, le député de Labelle, Sylvain Pagé, participera au Grand Défi Pierre Lavoie. Le député fait partie de l’équipe tripartite de cinq collègues de l’Assemblée nationale, composée de François Bonnardel et de Sébastien Schneeberger de la CAQ, de Stéphane Billette du PLQ et d’Alexandre Cloutier du PQ. Ce marathon réunira autour de 1000 cyclistes qui pédaleront à relais derrière Pierre Lavoie de Saguenay à Montréal, du 14 au 17 juin. Ce rendez-vous athlétique n’est pas seulement un événement sportif, il vise avant tout à faire la promotion de l’importance de changer les habitudes de vie pour que tous les citoyens, indépendamment de leur âge, puissent profiter d’un avenir en santé.

« Vous savez, je suis vraiment fier d’être un ambassadeur des saines habitudes de vie, d’autant plus que la circonscription que je représente se démarque fièrement par ses activités sportives d’envergure comme la Classique internationale de canots de Mont-Laurier, le marathon Desjardins de la Vallée de la Rouge ou bien évidemment, l’Ironman de Mont-Tremblant, pour ne nommer que celles-ci. Je tiens à saluer le courage, la détermination et la vision de Pierre Lavoie qui fait bouger les Québécois. Si ma participation peut contribuer à la promotion de l’activité physique, je dirai alors mission accomplie », a tenu à dire le député.

Le Grand Défi est également l’occasion pour chaque membre de l’équipe d’amasser des fonds qui serviront à un projet structurant dans une école primaire. Cette année, c’est l’école de la Carrière à Mont-Laurier qui recevra quelques milliers de dollars afin de procéder au réaménagement de leur cour d’école. « Ce projet permettra aux enfants de profiter d’un environnement plus favorable et qui les incitera à bouger d’avantage. C’est d’ailleurs avec plaisir que je m’y suis rendu récemment afin de rencontrer les jeunes, de faire la promotion de l’activité physique et leur annoncer la nouvelle », a précisé le député Pagé.

Si le cœur vous en dit, vous pouvez faire un don en ligne sur le site www.legdpl.com de sélectionner l’équipe ASSEMBLÉE NATIONALE, puis donner à un membre en particulier (Sylvain Pagé) et de poursuivre jusqu’à l’obtention de la confirmation de transaction. Tous les montants de 25 $ et plus sont admissibles à l'émission d'un reçu pour dons de charité. Ces reçus pourront être émis, sur demande seulement, par Go le Grand défi.Notons que les cyclistes seront accueillis le dimanche au Stade Olympique par les élèves des écoles qui ont remporté le concours des Cubes énergie.

, ,

25
mai
Création du Comité « Vigie Santé Antoine-Labelle » afin veiller à l’accessibilité aux soins et services de santé sur le territoire de la MRC

 

Mont-Laurier, le 25 mai 2018 – Plusieurs intervenants ont répondu positivement à l’invitation du député de Labelle, M. Sylvain Pagé, afin de rencontrer la Direction générale du Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) des Laurentides et de discuter de l’accessibilité aux soins et services de santé sur le territoire d’Antoine-Labelle. Issue d’une volonté citoyenne, ce groupe s’est mobilisé pour créer le comité qu’il nomme « Vigie santé Antoine-Labelle ». L’objectif est de mieux comprendre l’offre de services du Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) des Laurentides, de veiller au maintien des services en place et de proposer des améliorations.

Dans le cadre d’une première rencontre, les membres ont échangé avec M. Jean-François Foisy, président-directeur général du CISSS des Laurentides, qui leur a présenté l’avancement des différents projets et efforts de l’établissement dont notamment l’accessibilité à un médecin de famille, aux services médicaux et aux services psychosociaux. Ce dernier leur a confirmé que le CISSS comptait investir afin de moderniser les installations de Rivière-Rouge et Mont-Laurier. De plus, M. Foisy s’est empressé à confirmer sa participation, sur une base régulière, à cette concertation initiée par les leaders du milieu.

« Notre objectif est d’assurer la meilleure accessibilité et qualité de services possibles à travers tout le territoire. Il y a des gains certains pour la population d’Antoine-Labelle à faire partie d’un établissement régional comme le CISSS. Notre défi est de faire valoir ces gains et de démontrer que nous demeurons à l’écoute des besoins spécifiques des citoyens d’Antoine-Labelle » a tenu à préciser M. Foisy.

Les membres du Comité se sont dits satisfaits des informations obtenues et de l’ouverture de la Direction générale du CISSS des Laurentides à leur égard. Ils ont d’ailleurs demandé et obtenu qu’une journée d’information accessible à l’ensemble de la population soit organisée au cours des prochains mois. Elle devrait se tenir simultanément à Rivière-Rouge et à Mont-Laurier dès le mois de septembre. Les détails seront connus dans les prochaines semaines.

Les membres du Comité travailleront dans un esprit de collaboration afin de garantir les meilleurs services à la population d’Antoine-Labelle. Le Comité est composé de citoyens engagés, d’élus municipaux dont le préfet Gilbert Pilotte, du député Sylvain Pagé, d’un professionnel de la santé en la personne du docteur Luc Laurin et supporter par le président de la S.N.Q. des Hautes-Rivières, Richard Gagnon.

,

18
mai
Réforme du mode de scrutin
Le Parti libéral entretient le cynisme en utilisant une argumentation démagogique

Mont-Laurier, Rivière-Rouge, Mont-Tremblant le 18 mai 2018 – Le député de Labelle, Sylvain Pagé, dénonce l’opération de désinformation menée par le Parti libéral, qui tente de leurrer les citoyennes et les citoyens à propos des impacts et des avantages d’une réforme du mode de scrutin. La vérité, c’est que le projet du Parti Québécois, qui fait consensus au sein des partis d’opposition et de la société, respecte le poids politique des régions, leurs particularités et l’identité des territoires.

EN BREF

  •  Le Parti libéral tente de faire peur aux gens pour conserver un mode de scrutin qui sert bien ses intérêts.
  • La réforme proposée donnerait une voix plus forte aux citoyens de toutes les régions et permettrait une meilleure représentation des femmes, des jeunes et des communautés ethnoculturelles.

  • Une telle réforme contribuerait à combattre le cynisme et à redonner confiance à la population envers ses institutions et ses élus.

 « Je déplore que le gouvernement libéral utilise une argumentation démagogique afin d’effrayer les électeurs qui veulent plus de démocratie et de représentativité dans notre système électoral. Mais les citoyens ne sont pas dupes : ils savent que la réforme du mode de scrutin – un projet porté par l’entente transpartisane qui comprend le Parti Québécois, la Coalition Avenir Québec, Québec solidaire, le Parti Vert et des organismes de la société civile – donnera une voix plus forte aux citoyennes et aux citoyens de toutes les régions », a déclaré d’entrée de jeu Sylvain Pagé.

« Un des principes de base de la réforme que nous proposons, c’est le respect du poids politique des régions. Il n’y aura pas de diminution de l’importance de la région des Laurentides à l’Assemblée nationale, tout comme il n’y aura pas de diminution du nombre de députés – on en restera à 125. La rénovation de notre démocratie est une priorité pour nos concitoyens et les Québécois méritent que le débat qui l’entoure se fasse dans le respect des faits. La solution retenue par l’entente transpartisane est d’ailleurs la même que celle qu’avait proposée le Directeur général des élections à la suite du mandat qu’il avait reçu du Parti libéral lors de l’étude de l’avant‑projet de loi déposé à l’Assemblée nationale, en 2004 », a ajouté le député.

« Les citoyens souhaitent renouer le lien de confiance avec leurs élus, puisqu’il a été fortement malmené au cours des dernières années. La réforme du mode de scrutin est une proposition déterminante parmi les différentes mesures que nous mettrons en place; elle permettra notamment de combattre le cynisme et d’entretenir un lien significatif entre les électeurs et leurs représentants. Elle assurera, en outre, une meilleure représentation des femmes, des jeunes et des communautés ethnoculturelles », a-t-il poursuivi.

La petite politique à laquelle se livre le Parti libéral démontre que le parti de Philippe Couillard est prêt à tout pour conserver le pouvoir. « Au lieu de cela, nous invitons les libéraux à se joindre à ce mouvement non partisan. La population en a assez de la vieille façon de faire de la politique. Elle veut moins de confrontation et plus de collaboration. Voilà le sens profond de la réforme que nous nous engageons à réaliser en travaillant de concert avec les autres formations politiques », a conclu le député de Labelle.

, ,

10
mai
Assemblée publique avec Sylvain Pagé, député de Labelle
La 9e tournée des municipalités de la circonscription de Labelle s’arrête à Saint-Aimé-du-Lac-des-Îles, le mardi, 22 mai 2018

Mont-Laurier, le 10 mai 2018 - Dans le cadre de sa 9e tournée de l’ensemble des municipalités de la circonscription de Labelle, le député Sylvain Pagé invite les citoyennes et les citoyens des municipalités de Saint-Aimé-du-Lac-des-Îles et de Mont-Laurier à venir le rencontrer et échanger avec lui le mardi, 22 mai 2018 à 19h30 à la salle communautaire de Saint-Aimé-du-Lac-des-Îles située au 871, chemin Diotte.

 Cette tournée est organisée afin de permettre au député de rendre des comptes à la population sur l’évolution des différents dossiers locaux et régionaux. Les rencontres permettent également au député de prendre connaissance des préoccupations de la population, des problèmes qu’ils rencontrent, des projets qu’ils souhaitent réaliser ainsi que de recevoir leur point de vue sur des sujets nationaux.

 Afin de maintenir un contact privilégié et constant avec les citoyens de la très grande circonscription de Labelle, le député a regroupé les 27 municipalités en 10 grands secteurs. « Soyez assurés que nous effectuerons une rotation dans toutes les municipalités de chacun des secteurs afin que chacune d’elles puisse accueillir la soirée publique », a tenu à préciser M. Pagé.

 Ceux et celles qui souhaiteraient présenter un dossier plus personnel ou un sujet particulier au député doivent préférablement prendre un rendez-vous en appelant son attaché politique du secteur, monsieur Claude Audy, au 819 623-1277.

,

4
mai
Nomination de Monsieur Claude Audy

Mont-Laurier, le vendredi, 4 mai 2018- Le député de Labelle, Sylvain Pagé, annonce l’entrée en fonction de monsieur Claude Audy à titre d’attaché politique au bureau de Mont-Laurier pour les secteurs de la Lièvre de la Kiamika et de Lac-Saguay.

Monsieur Audy possède une longue feuille de route et diverses expériences d’engagements auprès de la communauté. Il a œuvré pendant plusieurs années dans le réseau de la santé et des services sociaux, dans le milieu syndical et dans le secteur des mines. Au cours des dernières années, il a également collaboré avec plusieurs organismes impliqués dans la défense des services offerts aux personnes âgées, des services de garde à la petite enfance et divers groupes communautaires. Il a aussi occupé les fonctions de commissaire scolaire.

 « Monsieur Audy sera un atout important pour notre équipe. Sa vaste expérience et  ses connaissances multiples seront précieuses pour les citoyens et les élus de notre grand territoire », de souligner le député.

« J’invite les citoyens, les représentants d’un organisme ou d’une municipalité du secteur de la Lièvre qui désirent contacter ou rencontrer monsieur Audy à le faire dès maintenant par téléphone au 819 623-1277 ou par courriel à l’adresse suivante : Claude.Audy@assnat.qc.ca ».

 « Je n’ai aucun doute que Monsieur Audy sera à votre écoute, dévoué et disposé à vous soutenir tant pour des besoins personnels que pour des projets socio-économiques », de conclure le député Sylvain Pagé.

,

23
mars
Assemblée publique avec Sylvain Pagé, député de Labelle
La 8e tournée des municipalités de la circonscription de Labelle s’arrête à Notre-Dame-du-Laus, le mercredi, 4 avril 2018

Mont-Laurier, le 23 mars 2018 - Dans le cadre de sa 8e tournée de l’ensemble des municipalités de la circonscription de Labelle, le député Sylvain Pagé invite les citoyennes et les citoyens des municipalités de Lac-du-Cerf, Notre-Dame-de-Pontmain et de Notre-Dame-du-Laus à venir le rencontrer et échanger avec lui le mercredi, 4 avril 2018 à 19h30 à la salle communautaire de Notre-Dame-du-Laus située au 64, rue Principale.

Cette tournée est organisée afin de permettre au député de rendre des comptes à la population sur l’évolution des différents dossiers locaux et régionaux. Les rencontres permettent également au député de prendre connaissance des préoccupations de la population, des problèmes qu’ils rencontrent, des projets qu’ils souhaitent réaliser ainsi que de recevoir leur point de vue sur des sujets nationaux.

Afin de maintenir un contact privilégié et constant avec les citoyens de la très grande circonscription de Labelle, le député a regroupé les 27 municipalités en 10 grands secteurs. « Soyez assurés que nous effectuerons une rotation dans toutes les municipalités de chacun des secteurs afin que chacune d’elles puisse accueillir la soirée publique », a tenu à préciser M. Pagé.

Ceux et celles qui souhaiteraient présenter un dossier plus personnel ou un sujet particulier au député doivent préférablement prendre un rendez-vous en appelant son attaché politique du secteur, monsieur Guillaume Bélec, au 819 623-1277.

,

23
mars
Assemblée publique avec Sylvain Pagé, député de Labelle
La 8e tournée des municipalités de la circonscription de Labelle s’arrête à La Conception, le mardi, 3 avril 2018

Mont-Tremblant, le 23 mars 2018 - Dans le cadre de sa 8etournée de l’ensemble des municipalités de la circonscription de Labelle, le député Sylvain Pagé invite les citoyennes et les citoyens des municipalités de La Conception et de Mont-Tremblant à venir le rencontrer et échanger avec lui le mardi, 3 avril 2018 à 19h30 à la salle Alfred-Pilon (hôtel de ville) située au 1371, rue du Centenaire à La Conception.


Cette tournée est organisée afin de permettre au député de rendre des comptes à la population sur l’évolution des différents dossiers locaux et régionaux. Les rencontres permettent également au député de prendre connaissance des préoccupations de la population, des problèmes qu’ils rencontrent, des projets qu’ils souhaitent réaliser ainsi que de recevoir leur point de vue sur des sujets nationaux.

Afin de maintenir un contact privilégié et constant avec les citoyens de la très grande circonscription de Labelle, le député a regroupé les 27 municipalités en 10 grands secteurs. « Soyez assurés que nous effectuerons une rotation dans toutes les municipalités de chacun des secteurs afin que chacune d’elles puisse accueillir la soirée publique », a tenu à préciser M. Pagé.

Ceux et celles qui souhaiteraient présenter un dossier plus personnel ou un sujet particulier au député doivent préférablement prendre un rendez-vous en appelant son attachée politique du secteur, madame Isabelle Paré, au 819 429-5038.

,

16
mars
« Je ne comprends pas pourquoi le gouvernement ignore encore les besoins des organismes communautaires » - Sylvain Pagé

Mont-Laurier, Rivière-Rouge, Mont-Tremblant, le 14 mars 2018 –  Le député de Labelle, Sylvain Pagé, se questionne sur les raisons du sous‑financement chronique imposé aux organismes communautaires depuis quatre ans. « Ce gouvernement, quand il s’agit de hausser la rémunération des mieux-nantis, trouve toujours des moyens, mais quand il est question de soutenir les plus vulnérables de notre société ou ceux qui les aident, il est aux abonnés absents. Indexer de 0,7 % le financement des organismes communautaires, cela revient à étouffer des intervenants clés, partout au Québec. Je ne comprends pas », s’est-il questionné.

Le 13 mars, les représentants de 3 000 organismes communautaires autonomes étaient présents à l’Assemblée nationale afin de réclamer que leur travail essentiel soit enfin reconnu. « À nos yeux, c’est une évidence, mais semble-t-il que le gouvernement ne l’entend pas ainsi. Et malheureusement, encore une fois, on n’avait aucune réponse satisfaisante à offrir aux organismes. Pire, on refuse d’entendre leurs demandes, alors que le budget sera déposé sous peu » s’est indigné Sylvain Pagé.

Pour le Parti Québécois, c’est simple : « dans toutes les régions du Québec, les organismes communautaires font des miracles avec peu de moyens. Il est temps que leur financement soit augmenté significativement, prévisible, indexé et à la mission. Si ce gouvernement nie cette logique, nous, nous prenons l’engagement d’agir en ce sens », a-t-il ajouté.

Le député de Labelle est catégorique : le 1er octobre, les Québécois auront un choix à faire entre des options très nettes. Le Parti Québécois présente un plan solide pour le communautaire et s’engage à rehausser de 200 M$ au cours des 4 prochaines années le financement à la mission des organismes. Le Parti libéral, lui, propose un maigre 25 M$. Quant à la CAQ, c’est pire. Elle fait la sourde oreille à ces besoins. « Si on veut que ça change pour vrai, si on veut que soit reconnue à sa juste valeur la contribution de toutes ces femmes et de tous ces hommes qui œuvrent au quotidien pour ces organismes communautaires, il faut un gouvernement qui y croit vraiment. C’est notre engagement, un engagement ferme », a-t-il conclu.

, ,

14
mars
Projets majeurs en santé pour les Laurentides
Une nouvelle rencontre de travail positive avec le ministre Gaétan Barrette

Saint-Jérôme, le 14 mars 2018 Les députés de l’opposition officielle des Laurentides, MM. Claude Cousineau, Sylvain Pagé et Marc Bourcier, ont rencontré cette semaine le ministre de la Santé et des Services sociaux, M. Gaétan Barrette, afin de plaider pour la réalisation des grands projets pour le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) des Laurentides.

« Depuis le début de ce présent mandat que nous faisons des représentations afin que le gouvernement accepte de mettre à niveau nos établissements qui nécessitent d’importants investissements. Le mercredi 17 mai 2017, nous avions d’ailleurs interpellé dans un débat de deux heures notre ministre régionale, Mme Christine St-Pierre, afin de lui faire part de l’urgence d’agir pour les citoyennes et les citoyens des Laurentides qui souffrent d’iniquité depuis de trop nombreuses années. Nous sommes donc satisfaits de cette rencontre dans la mesure où le ministre de la Santé nous affirme que ces projets sont maintenant à l’étape de la priorisation. Nous allons poursuivre nos efforts avec comme objectif qu’ils passent rapidement à la phase de réalisation », a déclaré Marc Bourcier, président du caucus des Laurentides.

Parmi les dossiers prioritaires, on note, entres autres, celui en imagerie médicale, en réfection et en pharmacie évalués à plus de 24 M$ à l’Hôpital de Mont-Laurier, l’urgence inadéquate et le manque d’espace de travail du Centre hospitalier de Saint-Eustache dont la revitalisation est estimée à 74 M$ ainsi que les 440 M$ demandés pour moderniser l’Hôpital régional de Saint-Jérôme.

À Saint-Jérôme, le centre hospitalier ne pourra suffire aux besoins de lits d’hospitalisation et de chirurgie d’ici quelques années. Le ministre de la Santé est conscient des besoins et de l’important accroissement de la population dans la région. « Vétusté des lieux, bloc opératoire peu fonctionnel et dangers d’infections sont autant de problématiques soulevées par tant d’acteurs du milieu jérômien. Ils peuvent compter sur nous pour intervenir directement auprès des ministres concernés à chaque fois que cela sera nécessaire. Nous prenons l’engagement de poursuivre le travail jusqu’à ce que ces projets soient totalement réalisés », a souligné Marc Bourcier.

Le centre hospitalier de Mont-Laurier n’a subi que très peu de rénovation depuis 1949. Plusieurs secteurs sont donc non conformes, notamment la pharmacie et les chambres multiples. De plus, les gens doivent parcourir près de 200 kilomètres pour un test d’imagerie par résonnance magnétique. « Ce projet est plus que prioritaire. On en parle depuis trop longtemps. La population des Hautes-Laurentides a été patiente. Je me réjouis donc des intentions du ministre, mais il doit maintenant passer à l’action », a poursuivi le député de Labelle, Sylvain Pagé. 

« Le ministre a aussi pris en très haute considération le projet en ophtalmologie à l’hôpital de Sainte-Agathe. Le ministre nous a assuré que de bonnes nouvelles seront annoncées prochainement pour la région des Laurentides. Nous serons heureux de l’accueillir et nous le recevrons avec enthousiasme », a indiqué Claude Cousineau, député de Bertrand.

, ,