Communiqués de presse

23
mars
Assemblée publique avec Sylvain Pagé, député de Labelle
La 8e tournée des municipalités de la circonscription de Labelle s’arrête à Notre-Dame-du-Laus, le mercredi, 4 avril 2018

Mont-Laurier, le 23 mars 2018 - Dans le cadre de sa 8e tournée de l’ensemble des municipalités de la circonscription de Labelle, le député Sylvain Pagé invite les citoyennes et les citoyens des municipalités de Lac-du-Cerf, Notre-Dame-de-Pontmain et de Notre-Dame-du-Laus à venir le rencontrer et échanger avec lui le mercredi, 4 avril 2018 à 19h30 à la salle communautaire de Notre-Dame-du-Laus située au 64, rue Principale.

Cette tournée est organisée afin de permettre au député de rendre des comptes à la population sur l’évolution des différents dossiers locaux et régionaux. Les rencontres permettent également au député de prendre connaissance des préoccupations de la population, des problèmes qu’ils rencontrent, des projets qu’ils souhaitent réaliser ainsi que de recevoir leur point de vue sur des sujets nationaux.

Afin de maintenir un contact privilégié et constant avec les citoyens de la très grande circonscription de Labelle, le député a regroupé les 27 municipalités en 10 grands secteurs. « Soyez assurés que nous effectuerons une rotation dans toutes les municipalités de chacun des secteurs afin que chacune d’elles puisse accueillir la soirée publique », a tenu à préciser M. Pagé.

Ceux et celles qui souhaiteraient présenter un dossier plus personnel ou un sujet particulier au député doivent préférablement prendre un rendez-vous en appelant son attaché politique du secteur, monsieur Guillaume Bélec, au 819 623-1277.

,

23
mars
Assemblée publique avec Sylvain Pagé, député de Labelle
La 8e tournée des municipalités de la circonscription de Labelle s’arrête à La Conception, le mardi, 3 avril 2018

Mont-Tremblant, le 23 mars 2018 - Dans le cadre de sa 8etournée de l’ensemble des municipalités de la circonscription de Labelle, le député Sylvain Pagé invite les citoyennes et les citoyens des municipalités de La Conception et de Mont-Tremblant à venir le rencontrer et échanger avec lui le mardi, 3 avril 2018 à 19h30 à la salle Alfred-Pilon (hôtel de ville) située au 1371, rue du Centenaire à La Conception.


Cette tournée est organisée afin de permettre au député de rendre des comptes à la population sur l’évolution des différents dossiers locaux et régionaux. Les rencontres permettent également au député de prendre connaissance des préoccupations de la population, des problèmes qu’ils rencontrent, des projets qu’ils souhaitent réaliser ainsi que de recevoir leur point de vue sur des sujets nationaux.

Afin de maintenir un contact privilégié et constant avec les citoyens de la très grande circonscription de Labelle, le député a regroupé les 27 municipalités en 10 grands secteurs. « Soyez assurés que nous effectuerons une rotation dans toutes les municipalités de chacun des secteurs afin que chacune d’elles puisse accueillir la soirée publique », a tenu à préciser M. Pagé.

Ceux et celles qui souhaiteraient présenter un dossier plus personnel ou un sujet particulier au député doivent préférablement prendre un rendez-vous en appelant son attachée politique du secteur, madame Isabelle Paré, au 819 429-5038.

,

16
mars
« Je ne comprends pas pourquoi le gouvernement ignore encore les besoins des organismes communautaires » - Sylvain Pagé

Mont-Laurier, Rivière-Rouge, Mont-Tremblant, le 14 mars 2018 –  Le député de Labelle, Sylvain Pagé, se questionne sur les raisons du sous‑financement chronique imposé aux organismes communautaires depuis quatre ans. « Ce gouvernement, quand il s’agit de hausser la rémunération des mieux-nantis, trouve toujours des moyens, mais quand il est question de soutenir les plus vulnérables de notre société ou ceux qui les aident, il est aux abonnés absents. Indexer de 0,7 % le financement des organismes communautaires, cela revient à étouffer des intervenants clés, partout au Québec. Je ne comprends pas », s’est-il questionné.

Le 13 mars, les représentants de 3 000 organismes communautaires autonomes étaient présents à l’Assemblée nationale afin de réclamer que leur travail essentiel soit enfin reconnu. « À nos yeux, c’est une évidence, mais semble-t-il que le gouvernement ne l’entend pas ainsi. Et malheureusement, encore une fois, on n’avait aucune réponse satisfaisante à offrir aux organismes. Pire, on refuse d’entendre leurs demandes, alors que le budget sera déposé sous peu » s’est indigné Sylvain Pagé.

Pour le Parti Québécois, c’est simple : « dans toutes les régions du Québec, les organismes communautaires font des miracles avec peu de moyens. Il est temps que leur financement soit augmenté significativement, prévisible, indexé et à la mission. Si ce gouvernement nie cette logique, nous, nous prenons l’engagement d’agir en ce sens », a-t-il ajouté.

Le député de Labelle est catégorique : le 1er octobre, les Québécois auront un choix à faire entre des options très nettes. Le Parti Québécois présente un plan solide pour le communautaire et s’engage à rehausser de 200 M$ au cours des 4 prochaines années le financement à la mission des organismes. Le Parti libéral, lui, propose un maigre 25 M$. Quant à la CAQ, c’est pire. Elle fait la sourde oreille à ces besoins. « Si on veut que ça change pour vrai, si on veut que soit reconnue à sa juste valeur la contribution de toutes ces femmes et de tous ces hommes qui œuvrent au quotidien pour ces organismes communautaires, il faut un gouvernement qui y croit vraiment. C’est notre engagement, un engagement ferme », a-t-il conclu.

, ,

14
mars
Projets majeurs en santé pour les Laurentides
Une nouvelle rencontre de travail positive avec le ministre Gaétan Barrette

Saint-Jérôme, le 14 mars 2018 Les députés de l’opposition officielle des Laurentides, MM. Claude Cousineau, Sylvain Pagé et Marc Bourcier, ont rencontré cette semaine le ministre de la Santé et des Services sociaux, M. Gaétan Barrette, afin de plaider pour la réalisation des grands projets pour le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) des Laurentides.

« Depuis le début de ce présent mandat que nous faisons des représentations afin que le gouvernement accepte de mettre à niveau nos établissements qui nécessitent d’importants investissements. Le mercredi 17 mai 2017, nous avions d’ailleurs interpellé dans un débat de deux heures notre ministre régionale, Mme Christine St-Pierre, afin de lui faire part de l’urgence d’agir pour les citoyennes et les citoyens des Laurentides qui souffrent d’iniquité depuis de trop nombreuses années. Nous sommes donc satisfaits de cette rencontre dans la mesure où le ministre de la Santé nous affirme que ces projets sont maintenant à l’étape de la priorisation. Nous allons poursuivre nos efforts avec comme objectif qu’ils passent rapidement à la phase de réalisation », a déclaré Marc Bourcier, président du caucus des Laurentides.

Parmi les dossiers prioritaires, on note, entres autres, celui en imagerie médicale, en réfection et en pharmacie évalués à plus de 24 M$ à l’Hôpital de Mont-Laurier, l’urgence inadéquate et le manque d’espace de travail du Centre hospitalier de Saint-Eustache dont la revitalisation est estimée à 74 M$ ainsi que les 440 M$ demandés pour moderniser l’Hôpital régional de Saint-Jérôme.

À Saint-Jérôme, le centre hospitalier ne pourra suffire aux besoins de lits d’hospitalisation et de chirurgie d’ici quelques années. Le ministre de la Santé est conscient des besoins et de l’important accroissement de la population dans la région. « Vétusté des lieux, bloc opératoire peu fonctionnel et dangers d’infections sont autant de problématiques soulevées par tant d’acteurs du milieu jérômien. Ils peuvent compter sur nous pour intervenir directement auprès des ministres concernés à chaque fois que cela sera nécessaire. Nous prenons l’engagement de poursuivre le travail jusqu’à ce que ces projets soient totalement réalisés », a souligné Marc Bourcier.

Le centre hospitalier de Mont-Laurier n’a subi que très peu de rénovation depuis 1949. Plusieurs secteurs sont donc non conformes, notamment la pharmacie et les chambres multiples. De plus, les gens doivent parcourir près de 200 kilomètres pour un test d’imagerie par résonnance magnétique. « Ce projet est plus que prioritaire. On en parle depuis trop longtemps. La population des Hautes-Laurentides a été patiente. Je me réjouis donc des intentions du ministre, mais il doit maintenant passer à l’action », a poursuivi le député de Labelle, Sylvain Pagé. 

« Le ministre a aussi pris en très haute considération le projet en ophtalmologie à l’hôpital de Sainte-Agathe. Le ministre nous a assuré que de bonnes nouvelles seront annoncées prochainement pour la région des Laurentides. Nous serons heureux de l’accueillir et nous le recevrons avec enthousiasme », a indiqué Claude Cousineau, député de Bertrand.

, ,

16
février
Assemblée publique avec Sylvain Pagé, député de Labelle
La 8e tournée des municipalités de la circonscription de Labelle s’arrête à La Minerve, le mardi, 27 février 2018

Mont-Tremblant, le 16 février 2018 - Dans le cadre de sa 8e tournée de l’ensemble des municipalités de la circonscription de Labelle, le député Sylvain Pagé invite les citoyennes et les citoyens des municipalités de Labelle et de La Minerve à venir le rencontrer et échanger avec lui le mardi, 27 février 2018 à 19h30 au Centre communautaire de La Minerve situé au 91, chemin des Fondateurs.

Cette tournée est organisée afin de permettre au député de rendre des comptes à la population sur l’évolution des différents dossiers locaux et régionaux. Les rencontres permettent également au député de prendre connaissance des préoccupations de la population, des problèmes qu’ils rencontrent, des projets qu’ils souhaitent réaliser ainsi que de recevoir leur point de vue sur des sujets nationaux.

Afin de maintenir un contact privilégié et constant avec les citoyens de la très grande circonscription de Labelle, le député a regroupé les 27 municipalités en 10 grands secteurs. « Soyez assurés que nous effectuerons une rotation dans toutes les municipalités de chacun des secteurs afin que chacune d’elles puisse accueillir la soirée publique », a tenu à préciser M. Pagé. 

Ceux et celles qui souhaiteraient présenter un dossier plus personnel ou un sujet particulier au député doivent préférablement prendre un rendez-vous en appelant son attachée politique du secteur, madame Isabelle Paré, au 819 429-5038.

,

30
janvier
Transport aérien régional
Philippe Couillard a une obligation de résultat

Mont-Laurier, Rivière-Rouge, Mont-Tremblant, le 30 janvier 2018 – Le député de Labelle, Sylvain Pagé, exige des résultats tangibles de la part du premier ministre Philippe Couillard afin de régler la question du coût du transport aérien régional. « Depuis maintenant trois ans que j’interpelle directement le Premier ministre à ce sujet, il est maintenant temps qu’il livre la marchandise » de préciser le député.

EN BREF 

  • Les coûts exorbitants du transport aérien en territoire québécois sont un frein au développement social et économique de nos régions.
  • Le Sommet sur le transport aérien, prévu vendredi, doit aboutir à des solutions concrètes pour les citoyens de nos régions; le premier ministre Philippe Couillard a une obligation de résultat.
  • Contrairement aux libéraux, qui tergiversent depuis trois ans dans ce dossier, nous nous engageons à mettre de réelles solutions en avant dès la première année de notre mandat.

Au Québec, les coûts exorbitants du transport aérien sont un frein au développement social et économique de nos régions. Pensons, par exemple, à un enfant devant se rendre à Québec ou à Montréal avec ses parents pour recevoir des soins de santé. Ou encore aux entrepreneurs qui cherchent à élargir les activités de leur PME. Le transport aérien à coût abordable est essentiel au développement régional.

Rappelons qu’à l’heure actuelle, un vol Montréal-Pékin est plus abordable qu’un vol Montréal‑Gaspé ou Montréal–Baie-Comeau. « Ce n’est pas normal! À l’issue du Sommet sur le transport aérien, qui se tient ce vendredi, des solutions concrètes doivent immédiatement être mises en place; c’est la responsabilité du premier ministre Philippe Couillard, c’est son devoir envers nos régions. Il faut étudier attentivement toutes les options et régler une fois pour toutes la situation », a poursuivi le député Pagé.

Le gouvernement libéral, dans ce dossier, tourne en rond depuis trois ans. Or, soudainement, alors que les élections s’en viennent, il veut donner l’impression de s’y intéresser. Des solutions au quasi‑monopole du transporteur Air Canada – qui agit souvent comme un mauvais citoyen corporatif quand vient le temps de desservir les régions du Québec – sont pourtant connues. « Plusieurs formules peuvent être appliquées, notamment celle du prix plancher. De notre côté, nous mettrons de l’avant des solutions réalistes et concrètes dès la première année de notre mandat. Un tel développement aurait à coup sûr un effet positif quant à la croissance de l’aéroport de La Macaza. M. Couillard, depuis trois ans que je vous interpelle, il est temps d’agir », a conclu Sylvain Pagé.

, ,

26
janvier
PLUS DE PLACES MOINS CHÈRES POUR LES ENFANTS DU QUÉBEC

Mont-Laurier, Rivière-Rouge, Mont-Tremblant, le 26 janvier 2018 – Le chef de l’opposition officielle, Jean François Lisée, et la porte-parole en matière de famille, Véronique Hivon, accompagnés du conseiller spécial à l’enfance et à la famille, Camil Bouchard, ont dévoilé cette semaine des engagements pour l’égalité des chances, la réussite éducative des enfants ainsi que l’allégement du fardeau financier des familles.

« Le Parti Québécois au pouvoir a offert aux parents québécois la meilleure politique familiale en Amérique du Nord. Nous voulons aller plus loin en ce sens. En abolissant la taxe famille, soit en revenant au tarif unique, nous réitérons notre engagement clair envers les services de garde éducatifs de qualité, au premier plan les centres de la petite enfance, les CPE, un réseau reconnu unanimement pour sa qualité. Pour nous, les services de garde, ce n’est pas un modèle d’affaires; c’est un moyen de faire grandir notre société, de donner toutes les chances à nos tout-petits », a déclaré Jean François Lisée.

EN BREF

Un gouvernement du Parti Québécois mettra en place quatre mesures visant à faciliter l’accès aux services de garde éducatifs et à alléger le fardeau fiscal des familles :

Abolition de la taxe famille : retour à un tarif unique de 8,05 $ pour le premier enfant dans les CPE et les services déjà subventionnés et de 4 $ pour le deuxième enfant. Ce sera gratuit pour le troisième et les suivants.

  • Allégement des tarifs pour les familles éligibles au crédit d’impôt pour solidarité. Plus de 85 000 enfants seront visés par cette mesure. 

  • Accès sans frais pour les familles dont le revenu est inférieur à 34 000 $.

  • Création accélérée de places en CPE.

Abolition de la taxe famille

« Le choc causé par la taxe famille a été ressenti par de nombreux parents de la classe moyenne. En abolissant cette taxe, ce sont 130 millions de dollars qui retourneront dans leurs poches. Nous rétablirons un tarif unique à 8,05 $. Pour un deuxième enfant, le tarif sera à 4 $ par jour. À partir du troisième enfant, nous instaurerons la gratuité. Les familles ont subi de nombreuses augmentations de tarifs de toutes sortes sous le gouvernement libéral; il faut leur donner de l’oxygène. Afin de répondre à la demande, nous accélérerons également le développement de places en CPE », a ajouté Véronique Hivon.

L’égalité des chances est essentielle. Chaque enfant doit avoir toutes les chances de son côté, peu importe le milieu d’où il vient. Il doit avoir tous les outils en main dès son arrivée à l’école afin de favoriser sa réussite. « C’est l’engagement que nous prenons et c’est pourquoi je suis fier de faire partie de cette équipe : afin de présenter le meilleur plan possible pour les enfants et les familles du Québec », a conclu le député Sylvain Pagé.

, ,

19
janvier
Assemblée publique avec Sylvain Pagé, député de Labelle
LA 8E TOURNÉE DES MUNICIPALITÉS DE LA CIRCONSCRIPTION DE LABELLE S'ARRÊTE À LAC-DES-ÉCORCES, LE MARDI, 30 JANVIER 2018

Mont-Laurier, le 19 janvier 2018 - Dans le cadre de sa 8e tournée de l’ensemble des municipalités de la circonscription de Labelle, le député Sylvain Pagé invite les citoyennes et les citoyens des municipalités de Chute-Saint-Philippe, Kiamika et de Lac-des-Écorces à venir le rencontrer et échanger avec lui le mardi, 30 janvier 2018 à 19h30 à la salle communautaire du chalet des patineurs (dôme Uniprix) située au 245, rue de la Montagne à Lac-des-Écorces.

Cette tournée est organisée afin de permettre au député de rendre des comptes à la population sur l’évolution des différents dossiers locaux et régionaux. Les rencontres permettent également au député de prendre connaissance des préoccupations de la population, des problèmes qu’ils rencontrent, des projets qu’ils souhaitent réaliser ainsi que de recevoir leur point de vue sur des sujets nationaux.

Afin de maintenir un contact privilégié et constant avec les citoyens de la très grande circonscription de Labelle, le député a regroupé les 27 municipalités en 10 grands secteurs. « Soyez assurés que nous effectuerons une rotation dans toutes les municipalités de chacun des secteurs afin que chacune d’elles puisse accueillir la soirée publique », a tenu à préciser M. Pagé.

Ceux et celles qui souhaiteraient présenter un dossier plus personnel ou un sujet particulier au député doivent préférablement prendre un rendez-vous en appelant son attaché politique du secteur, monsieur Guillaume Bélec, au 819 623-1277.

 

,

17
janvier
NOUVEL ATTACHÉ POLITIQUE À MONT-LAURIER POUR LE DÉPUTÉ SYLVAIN PAGÉ

Mont-Laurier, le 17 janvier 2018- Le député de Labelle, Sylvain Pagé, annonce l’entrée en fonction de monsieur Guillaume Bélec à titre d’attaché politique pour le bureau de Mont-Laurier. En poste depuis le 10 janvier, celui-ci prend la relève de madame Laurence Tardif, qui a occupé cette fonction au cours des cinq dernières années.

Originaire de la Vallée de la Rouge, monsieur Bélec est détenteur d’un baccalauréat en philosophie et sciences politique. Il est également titulaire d’une maîtrise en philosophie. Pendant plusieurs années, monsieur Bélec a travaillé dans le domaine de la sylviculture. Il a également été impliqué en protection de l’environnement et en culture au cours des dernières années.

« Je tiens à remercier madame Tardif pour ces années où elle a mis ses connaissances et compétences au service de nos concitoyens. Elle a fait preuve de dévouement et de détermination afin de servir notre population en ayant toujours pour objectif de régler efficacement les multiples dossiers qui lui ont été confiés. Je lui souhaite tout le succès qu’elle mérite dans la poursuite de sa carrière », de souligner le député.

« J’invite les citoyens, les représentants d’un organisme ou d’une municipalité du secteur de la Lièvre qui désirent contacter monsieur Bélec à le faire dès maintenant par téléphone au 819 623-1277 ou par courriel à l’adresse Guillaume.Belec@assnat.qc.ca. Guillaume sera à votre écoute et disposé à vous aider », d’informer le député Sylvain Pagé.

,

8
décembre
Bilan de la session parlementaire
"NOTRE ÉQUIPE DE DÉPUTÉS EST AU SERVICE DES QUÉBÉCOIS" - SYLVAIN PAGÉ

Mont-Laurier, Rivière-Rouge, Mont-Tremblant, le 8 décembre 2017 – Le député de Labelle, Sylvain Pagé, est satisfait du bilan de l’équipe parlementaire de l’opposition officielle, décrivant les nombreux gains réalisés au bénéfice des Québécois, des familles, des aînés, des régions et des PME du Québec.

EN BREF

  • Les députés de l’opposition officielle ont fait de nombreux gains significatifs, notamment en éducation et en santé, ainsi que pour les aînés, les régions et les entrepreneurs du Québec.
  • Un gouvernement du Parti Québécois aura de l’ambition pour le Québec, se tiendra debout et ne sera jamais gêné de défendre notre langue et nos valeurs.

Des gains pour les Québécoises et les Québécois

« Alexandre Cloutier s’est battu contre le coût du matériel scolaire et contre les frais astronomiques exigés pour la surveillance des élèves le midi. Résultat : le gouvernement a été obligé de bouger. Il a décidé de donner 100 $ par enfant. Nous, on voulait 150 $. Avec Carole Poirier, nous avons fait en sorte que le gouvernement abandonne sa très mauvaise idée d’une commission sur le racisme. Dans le dossier des ambulances, c’est beaucoup la charge de Diane Lamarre et d’Agnès Maltais qui a fait agir le gouvernement. Résultat : 22 ambulances de plus! Est-ce suffisant? Non et nous allons continuer la bataille pour les citoyens des Laurentides », a rappelé Sylvain Pagé.

Contrairement à Philippe Couillard, Maka Kotto et tous les députés du Parti Québécois n’ont pas trouvé ça ridicule d’inviter les commerçants à utiliser "bonjour" au lieu de "bonjour/hi". Le français est la langue commune au Québec, alors il faut en être fier. « Dans le dossier du cannabis dont je suis le porte-parole, nous avons proposé la création d’une société d’État sans but lucratif dès avril dernier. Le ministre des Finances s’est d’abord moqué de ma proposition, mais le gouvernement a finalement reconsidéré sa position. Même chose avec la production : maintenant qu’il s’agit de cannabis à des fins récréatives et non médicinales, j’invite le gouvernement du Québec depuis des mois à rapatrier le pouvoir d’autoriser les permis de production. Le produit consommé ici doit être produit au Québec. Il y a de nombreux emplois qui sont en jeu pour les régions du Québec. Il n’est pas normal que l’Ontario possède 38 permis pendant que le Québec n’en compte que deux. OUT Santé Canada, GO MAPAQ », a-t-il ajouté.

« Si les Québécois souhaitent un vrai virage vert et un gouvernement tourné vers l’avenir, ils peuvent compter sur nous. Un parti avec de l’ambition, une histoire et des idées renouvelées. Un parti qui propose un solide changement, porté par une équipe compétente qui défendra nos valeurs comme notre nationalisme économique et qui ne trouvera jamais ridicule de défendre notre langue. Un parti qui travaillera pour le monde, qui se tiendra debout pour les Québécois et pour le Québec. Si dans les dernières semaines les citoyens du comté Labelle ont reçu une excellente nouvelle quant à l’Internet haute-vitesse, imaginez maintenant l’avenir avec une équipe aussi solide que renouvelée », a conclu le député de Labelle.

,