Les manchettes du député

30
août

Hausse des taxes foncières
Pierre Paradis doit rassurer les agriculteurs et annuler sa réforme

Mont-Laurier, Rivière-Rouge, Mont-Tremblant, le 30 août 2016 –Le député de Labelle, Sylvain Pagé, s’insurge contre la hausse généralisée des taxes foncières que subiront les agriculteurs dès 2017, une conséquence de la réforme du Programme de crédit de taxes foncières agricoles (PCTFA). Car, contrairement aux affirmations du ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation, Pierre Paradis, 83 % des producteurs agricoles verront leur compte de taxes augmenter.

Le ministre Paradis a induit les agriculteurs en erreur en prétendant que les changements au PCTFA se feraient à coût nul. L’analyse produite par son ministère est claire : en vertu du nouveau programme, 83 % des producteurs agricoles du Québec paieront plus de taxes. « Certains d’entre eux devront débourser des sommes supplémentaires pouvant atteindre des milliers de dollars! Au total, ce sont des millions que le gouvernement va piger dans les poches de nos producteurs. Nos producteurs travaillent très fort dans conditions souvent difficiles et pour de minces revenus. Cette nouvelle facture est inacceptable », a dénoncé monsieur Pagé.

Rappelons que lors de l’étude des crédits, au mois d’avril dernier, le ministre avait banalisé les inquiétudes légitimes suscitées par la réforme du PCTFA. « Sans les questions posées par le Parti Québécois, ces derniers auraient eu une bien mauvaise surprise en recevant leur compte de taxes. Maintenant, le ministre doit reconnaître ses torts et annuler cette réforme injuste et abusive », a conclu le député de Labelle.

, ,